Salut à tous, ça fait un moment que j’ai envie de remplir ce si beau site internet qui malheureusement ne sert que pour publier les émissions. Alors j’ai demandé à Vivien qui postait régulièrement ses critiques sur le groupe Facebook (retrouvez le ici au fait) s’il voudrait écrire pour le site et il a accepté. Du coup je vous laisse avec sa première critique sur un kiosque récit complet de chez Panini.

Thor est un héros emblématique de l’écurie Marvel, il est un des membres fondateur des Vengeurs.
Ce héros nordique n’a cessé d’évoluer à travers les décennies, mais depuis quelques années le dieu du tonnerre n’est plus digne de soulever son célèbre marteau. C’est cet homme brisé que Jason Aaron et Olivier coipel bien habitué à dessiner l’ Asgardien ont décidé de mettre en scène à travers un épisode incroyable.

L’histoire en deux mots:

Le fils d’Odin se trouve en pleine bataille sur une mystérieuse planète en proie à de nombreuses assaillants le dieu déchu se souvient de son glorieux passé et de ses pouvoirs perdus
Après avoir été mis à terre maîtriser il se souvient des événements qu’ils ont conduit ici
Alors qu’il est sur la Lune pour découvrir la cause de la destruction de divers satellites, il apprend après une bataille féroce qu’un autre marteau divin existe.
En quête de rédemption et de son rang perdu le fils d’Odin va se lancer à corps perdu dans la quête de ce nouveau mjöllnir.

Le scénario
Bien que le récit se passe après les événements de Secret Wars l’histoire peu se lire indépendamment sans réel souci et le synopsis en début d’ouvrage permet de contextualiser le l’intrigue
Jason Aaron livre une intrigue bien conçue et pouvant s’adresser à tous les lecteurs il rappelle avec intelligence les éléments qui ont rendu tort indigne et permet au néophyte de comprendre l’intrigue sans problème
De plus le scénariste est parvenu à élaborer un scénario efficace reposant sur les feuilles d’un personnage d’une grande profondeur
la grande force de cette histoire complète réside dans la personnalité de se tord aux antipodes de ce qu’il était auparavant on retrouve un personnage affaibli en proie au doute et hante par ses échecs.
Ces derniers l’ont profondément changé le scénariste lui offre une profondeur et une empathie inattendue servie par des flashback illustrant le contraste entre son comportement passer est présente
L’auteur a su avec brio inclure son intrigue dans la continuité de l’univers Marvel en cours tout en donnant des pistes sur l’avenir du dieu du tonnerre
Avec son histoire il n’a pas oublié non plus les lecteurs assidus de L’Asgardien en incluant des personnages importants de la saga avec notamment la présence de Béta ray bill.
De plus, cette inclusion permet au nouveau lectorat ce personnage emblématique de la série et de l’introduire intelligemment et permet également de montrer l’indéfectible amitié qui lie les deux porteurs de marteaux magiques.

Le dessin:
Olivier Coypel a déjà donné vie à Thor sous sa plume et il est indéniable de dire que ce personnage lui réussit. Le frenchy de chez Marvel arrive admirablement bien à saisir les traits du héros nordique en lui apportant un aspect sombre en corrélation avec le récit
Le dessinateur parvient à l’aide d’un découpage dynamique a faire de chaque bataille un régal visuel et donne un rythme intense lors de ces dernières.
L’auteur s’attarde sur chaque mouvement des belligérants afin de montrer la puissance et la bestialité des opposants Olivier Coipel s’approprie à merveille chaque personnage en y apportant ça touche graphique fabuleuse. La mise en page splendide du tome accentue la richesse graphique de l’album et montre le plaisir tu as pu avoir le dessinateur lors de l’élaboration de ces planches
Il arrive à retranscrire graphiquement au personnage principal le supplément d’âme que lui donne le scénario.
En effet le dessinateur donne au regard de Thor une profondeur incroyable étant le miroir de ces revers passé
Enfin le dessinateur apporte un soin particulier à la réalisation du bestiaire qui gravitent autour de Thor chacun d’entre eux réaliser avec la même rigueur que le héros Asgardien et contribuer à l’ambiance graphique somptueuse de l’album.

L’indigne Thor et une saga complète remarquable qui peut se lire sans être un fan de l’homme au marteau et se montre être une bonne porte d’entrée avec son graphisme soigner pour découvrir les Aventures modernes du du héros nordique. Enfin Jason Aaron récit un récit épique teinté d’émotion et d’aventure qui donne à Thor une toute nouvelle dimension.

Voila merci à Vivien pour cette critique, si comme lui vous avez envie d’écrire une petite chronique ou une review pour notre site internet, n’hésite pas à nous envoyer un mail à contact@comicsdiscovery.fr ou directement via notre formulaire de contact. Et avec Vivien on vous donne rendez-vous le mois prochain pour une nouvelle critique sinon retrouvez sur sa page facebook la bédéthèque de Vivien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.